Plus on vieillit, plus le temps passe vite, il paraît. En tout cas, c’est ça « qu’ils » disent. (Qui ça, « ils »? – Ils, ils… eux autres là… » <- pub qui m’échappe, dans laquelle jouait Antoine Vézina. Pour du yogourt, ou des céréales, peut-être…). Il y a peut-être du vrai dans cette maxime. Nous sommes déjà rendus au 10 décembre. Je n’ai pas vu l’année passer; pourtant, plein de choses sont arrivées, cette année! D’ailleurs, je viens tout juste de terminer mon sapin, moi, Madame Je-Trippe-Sur-Noël, qui a normalement ses lumières extérieures installées au lendemain de Halloween (attention, hein! Je trippe aussi sur Halloween/Samhain, solide)! Et heureusement que Prince et Princesse m’ont aidée! D’ailleurs, voici une photo. sapin-9-dec-2016

Mon arbre est pour le moins… éclectique! 😉 On remarquera aussi que la plupart des ornements sont disposés à la hauteur des yeux des enfants (j’ai lâché prise sur la déco du sapin!)… Une crèche en bois a remplacé depuis peu ma belle crèche avec des personnage en céramique; j’étais fatiguée de toujours recoller les morceaux! Un jour, je pourrai avoir de belles choses…

En attendant, je préfère laisser jouer les marmots avec des figurines sécuritaires. Je me souviens que, jeune, je passais moi-même des heures à créer mille et un scénarios avec la crèche au pied de notre arbre! C’est comme ça qu’ils se construisent des souvenirs! Ce qui deviendra un jour leur « bon vieux temps » à eux!

Le temps qui passe trop vite quand on est bien et trop lentement quand on s’ennuie… Qui s’arrête pendant un battement de cœur quand on croise le regard de notre flamme. Qui s’étire à l’infini quand on attend désespérément quelque chose. Qui file de façon exponentielle quand on voit la date butoir de notre projet approcher!

Un des principes de la physique quantique stipule que l’observation d’un phénomène modifie le phénomène (une histoire de réduction du paquet d’ondes, voir le chat de Schrödinger, ou, plus simplement, Wiki!). Dans une telle optique, serait-il possible que le temps soit réellement modifié? Quand on prend conscience intensément du temps qui passe, peut-on le ralentir? L’accélérer? L’arrêter?

En ce qui me concerne, je prendrais bien quelques temps d’arrêts d’ici Noël! Sur ces interrogations auxquelles je n’ai pas de réponses à offrir, je vais devoir clore le débat. C’est parce que… le temps file! 😉

Annie

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s