JLI16767103.1497427220.580x580Résumé de l’éditeur (tome 1, Le pouvoir des Mésens) :

« Queirt-Zalis, planète jadis prospère, devient non viable à la suite d’intenses conflits. Les Zalis s’élancent alors dans une conquête sans merci laissant, après cent ans de guerre, l’univers au bord du chaos. La race humaine va-t-elle s’éteindre? Pour ramener la paix, la Coalition Universelle veut forcer l’exode de tous les humains hors de leur petite planète éloignée, Exoterra, qui deviendra le refuge définitif de la race des Zalis.

Ce roman permet de suivre la vie de la jeune Élanaï, dernière survivante de la race des Mésens, qui deviendra un témoin du grand déracinement et de la quête de survie de ce peuple résiliant sur Exoterra. Comment une poignée de jeunes peuvent-ils tenir tête à une armée bestiale et barbare? Cherchant à comprendre ses origines et explorant ses mystérieux pouvoirs, Élanaii apprendra à faire face à son destin en menant une lutte acharnée contre l’envahisseur. Avec ses amis, elle apprendra aux jeunes lecteurs à partager ses valeurs, ses passions et sa quête d’identité avec courage. »

Ce que j’en dis :

Selon un dicton, on trouve la force lorsque devenir fort est la seule option qui reste. Eh bien, il aura fallu qu’Elanaii soit repoussée jusque dans ces derniers retranchements pour enfin révéler la formidable adversaire qu’elle peut devenir contre les Zalis!

Dans ce roman de science-fiction, France Lussier nous emmène dans un futur où les humains, du moins certains d’entre eux, ont de gros défis à relever. La quête classique, le combat pour les ressources, amène la confrontation entre deux peuples, et les Exotarriens doivent s’incliner.

Or, Elenaii et ses amis n’ont plus le choix; leur combat n’est plus une question d’honneur ou de protection du territoire. Il s’agit désormais de survie.

Malgré une immersion dans la science-fiction et les différentes technologies, l’auteure continue de nous faire vivre les émotions de ses personnages avec beaucoup de sensibilité. Écrit au présent, le récit utilise la première personne lorsque Elanaii s’exprime et la troisième pour le reste de l’histoire. Une littérature jeunesse, très accessible et fort agréable à lire! En plus, pour notre plus grand bonheur, l’histoire ne s’arrête pas là! Retrouvez les personnages si attachants du tome 1 dans le tome 2, Joran le Mésen, et le tome 3, L’Alliance des Mésens.

Résumé de l’éditeur (tome 2, Joran le Mésen) :51+a3Iy71eL._SR600,315_PIWhiteStrip,BottomLeft,0,35_SCLZZZZZZZ_

« Exoterra, planète jadis prospère, devient chaotique et en péril après de multiples attaques imprévues des Zalis. Implacable, l’ennemi persiste à retracer les survivants par tous les moyens, à la limite de l’obsession. Une guerre de pouvoir sur laquelle la Coalition semble avoir également fermé les yeux sévit. Mais qu’en est-il vraiment? Qui sont ces étranges habitants découverts sur l’île et qui ont des pouvoirs semblables à ceux des Mésens? Comment Élanaii parviendra-t-elle à échapper à ceux qui la traquent? Pourra-t-elle faire confiance à cet étranger venu de l’espace, Joran Gallaën? Ce deuxième tome se poursuit avec la quête d’une poignée de survivants qui, chacun de leur côté, doivent conjuguer avec tous les risques de la survie. Dans une aventure fascinante de courage et de ténacité, cette histoire transportera les lecteurs dans une poursuite frénétique pour les garder en haleine jusqu’à la fin. »

Résumé de l’éditeur (tome 3, L’alliance des Mésens):9782895712572_medium

« Toujours habitée par quelques survivants, Exoterra demeure le dernier refuge où l’espoir reste encore possible. Déchirée par la disparition des êtres qui lui sont chers, Élanaii se compose une vie, entourée du Peuple de la Montagne. Toutefois transformée par l’amour de Joran, elle regarde l’avenir avec incertitude, hantée par les personnages obsessifs qui ne semblent pas avoir lâché prise. Ayant en tête d’améliorer les Zalis pour en faire une nouvelle race dévastatrice, Torkan Zol se réfugie dans le désert, après avoir utilisé les gênes mésens de Joran Gallaën. Précipité dans un coma profond, Joran reste en péril et les défis seront nombreux afin de le libérer des chaines diaboliques de Torkan Zol. Quel destin attend Nik et Ani après la rencontre inusitée d’un Zalis? Quels liens ces personnages attachants autant que troublants ont-ils tous en commun? Devenue le tremplin pour d’éventuels conflits, Exoterra connaîtra le dénouement de cette aventure qui pourrait s’avérer l’ultime combat pour la fin de la race humaine. »
 Ce que j’en dis :
J’ai finalement terminé la lecture de cette belle trilogie, Exoterra. De l’action, de l’aventure, des jeux de politique et, évidemment, une belle relation qui se développe entre les personnages. Tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette trilogie un succès! J’ai passé un excellent moment de lecture, à m’évader sur des mondes inventés avec brio par l’auteure. Qui sait, peut-être un jour aurons-nous la joie de découvrir les aventures de Mélia…? Sans contredit, Exoterra est une série à découvrir!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s